Omaïra MESEGUER : Irruption du sexuel

50ème rencontre du Pont Freudien : 16, 17 et 18 octobre 2020 avec Omaïra MESEGUER :

  • Conférence : vendredi 16 octobre 2020 à 19h30 « Le malentendu »
  • Séminaire théorique : samedi  17 octobre 2020 de 9h30 à 13h : « Irruption du sexuel »
  • Séminaire clinique : samedi 17 octobre 2020 de 14h30 à 17h : Présentation de deux cas cliniques par Louis C. RICHARD (Intervenant en santé mentale, Étudiant à la maîtrise en travail social) et Anne BÉRAUD (psychanalyste à Montréal, Membre de la New Lacanian School (NLS) et de l'Association Mondiale de Psychanalyse (AMP). A.E. (Analyste de l'École) en exercice), cas qui seront ensuite commentés par Omaïra MESEGUER.
  • Séminaire de lecture : dimanche 18 octobre 2020 de 10h à 13h : Séminaire X L'angoisse, de Jacques Lacan, Paris, Seuil, 2004, chapitre 3, pp. 39-54.

Omaïra MESEGUER est psychanalyste à Paris. Membre de l'École de la Cause Freudienne (ECF) et de l'Association Mondiale de Psychanalyse (AMP). Psychologue clinicienne à l’Institut hospitalier soins études pour adolescents (IHSEA-Aubervilliers). DESS de psychologie clinique et pathologique (Université Rennes 2), DEA de psychanalyse (Université Paris 8). Auteure de nombreux articles. Rédactrice ajointe de la revue La Cause du désir.

Lieu de la conférence et des Séminaires : Attention, changement de lieu :
Lieu :148 Avenue de l'Épée, Outremont, QC, H2V 3T2 (Entre les avenues Laurier et Fairmount). La salle est tout de suite à droite en entrant.

Cette rencontre du Pont Freudien est reconnue aux fins de la formation continue en psychothérapie et compte pour 11 heures de formation. Une attestation de formation continue en psychothérapie sera remise aux participants.

 

Conférence : « Le malentendu »

N’être malentendus
L’expérience psychanalytique nous enseigne que les parlêtres sont faits des paroles entendues, comprises de travers, des mots froissés, enchevêtrés, découpés. « L'homme naît malentendu » note Jacques Lacan à la fin de son enseignement. C’est à partir de cette embrouille, de ce qui reste oublié derrière ce qui se dit dans ce qui s’entend que se construisent fantasmes, symptômes et manières singulières d’aimer. L’exploit de la psychanalyse est d’exploiter le malentendu, ajoute Lacan, pour ainsi désembrouiller par des mots ce qui a été tricoté avec des mots.

Conférence introduite par .

Séminaire théorique : « Irruption du sexuel »

Irruption, immixtion, accroc
Lorsque le sexuel frappe, il y a trauma, il y a trou et par conséquent de l’impossible à dire. Lacan utilise un mot auquel nous donnerons tout son poids : « l’accroc »1. L’incident sexuel produit une déchirure faite par ce qui accroche. Il y a toujours la notion d’incident regrettable. C’est ainsi que nous entendons, tel que le note J-A. Miller qu’« il n’y a pas de bon rapport avec la sexualité »2. C’est toujours un peu « de travers ».
Il y a quelque chose de traumatique dans la première rencontre avec la sexualité. Toute l’histoire de la psychanalyse peut être condensée dans cette phrase. C’est toujours du côté de l’incident. Ça commence comme un élément qui ne trouve pas sa place dans l’ensemble, un trop qui reste en dehors du circuit signifiant. L’initiation est de l’ordre de l’infraction.
Qu’est-ce qu’un incident sexuel ? Il s’agit d’un rendez-vous inattendu avec la jouissance, toujours intrusive. La mauvaise rencontre avec le désir de l’Autre qui vient déchirer le voile de la pudeur ou celle avec son propre désir qui trouble et qui rend honteux. Entre les deux, mille et une variétés de mauvaises rencontres teintées du plus singulier. Un tremblement, un mot de trop, un soupir, un geste, font souvent retour pour rappeler qu’il y a eu percussion de jouissance.

1- Lacan J., Le Séminaire, Livre XI, Les quatre concepts fondamentaux, Paris, Seuil, 1973, p 62.
2- Miller J-A., « Cause et consentement », Cours du 13 janvier 1988, inédit.

Séminaire de lecture :

- Séminaire X L'angoisse, de Jacques Lacan, Paris, Seuil, 2004, chapitre 3 : « Du cosmos à l'Unheimlichkeit », pp. 39-54.
- « Psychopathologie de l'hystérie » (Le cas Emma) de Sigmund Freud.

Jacques Lacan, Séminaire X L'angoisse, de Jacques Lacan, Paris, Seuil, 2004, chapitre 3.
Omaïra MESEGUER en fera le commentaire.

Sigmund Freud, « Psychopathologie de l'hystérie » (Le cas Emma) : dans La naissance de la psychanalyse, Paris, PUF, 1956, pp. 359-369.
présenté par Eve DELMAS (Doctorante en psychologie).


Informations pratiques :

Conférence : Vendredi 16 octobre 2020 à 19h30 : « Le malentendu »
Attention, changement de lieu :
Lieu :148 Avenue de l'Épée
Outremont, QC, H2V 3T2
(Entre les avenues Laurier et Fairmount).
La salle est tout de suite à droite en entrant.
Entrée de la conférence : 15$. Étudiants : 10$.

Séminaires du Champ freudien : Samedi 17 et dimanche 18 octobre 2020 : « Irruption du sexuel »

a. Samedi 17 octobre 2020 de 9h30 à 13h : Séminaire théorique : « Irruption du sexuel»

b. Samedi 17 octobre 2020 de 14h30 à 17h : Séminaire clinique : Présentation de deux cas cliniques par Louis C. RICHARD (Intervenant en santé mentale, Étudiant à la maîtrise en travail social) et Anne BÉRAUD (psychanalyste à Montréal, Membre de la New Lacanian School (NLS) et de l'Association Mondiale de Psychanalyse (AMP). A.E. (Analyste de l'École) en exercice), cas qui seront ensuite commentés par Omaïra MESEGUER.

c. Dimanche 18 octobre 2020 de 10h à 13h : Séminaire de lecture : Jacques Lacan, Séminaire X L'angoisse, de Jacques Lacan, Paris, Seuil, 2004, chapitre 3.
- Sigmund Freud, « Psychopathologie de l'hystérie » (Le cas Emma) : dans La naissance de la psychanalyse, Paris, PUF, 1956, pp. 359-369.
 

Attention, changement de lieu :
Lieu : 148 Avenue de l'Épée, Outremont, QC, H2V 3T2 (Entre les avenues Laurier et Fairmount). La salle est tout de suite à droite en entrant.

Tarif pour l'ensemble de la rencontre (incluant la conférence) :
Préférentiel avant le 16 septembre 2020 :
120 $ plein tarif
60 $ tarif étudiants
À partir du 16 septembre 2020 :
140 $ plein tarif
70 $ tarif étudiants

15 $ (10$ étudiants) pour la conférence seule.

Joindre un chèque à l'ordre du Pont Freudien, 713 avenue Champagneur, Montréal, Qc, H2V 3P9.
Il est possible de s'inscrire sur place.

Cette rencontre du Pont Freudien est reconnue aux fins de la formation continue en psychothérapie et compte pour 11 heures de formation. Une attestation de formation continue en psychothérapie sera remise aux participants.


Pour nous joindre :

Anne Béraud : anne.beraud [at] pontfreudien.org  514-814-3958.
Ruzanna Hakobyan : rhakobyan [at] gmail.com  514-260-9959
Mercedes Rouault : mercedes.rouault [at] gmail.com 514-616-0477
Hussam Sabouni : husabouni [at] hotmail.com  514-659-8598

---------

Omaïra MESEGUER donnera une conférence dans le cadre du CARPH (Centre d'Activités et de Références Psychodynamique et Humaniste) :

"Qu’est-ce que construire un cas en psychanalyse ?"

Argument :
Un récit d’un cas implique toujours un choix. Le choix du clinicien d’extraire, d’épingler, de mettre en avant ou de laisser de côté un certain nombre d’éléments pour cerner l’os du cas. Un cas en psychanalyse est une écriture qui tente d’attraper le plus singulier du sujet. Comment se nouent écriture et clinique ? A l’heure où nous sommes poussés à une logique de remplissage de cases, l’écriture du cas apparaît comme une manière de préserver l’incomparable de l’un par un.

Vendredi 16 octobre 2020 à 12h30

Lieu : ZOOM
Entrée libre.
Renseignements : Page Facebook: CARPH (Centre d'Activités et de Références Psychodynamique et Humaniste).