Sonia CHIRIACO : Le désir foudroyé - Sortir du traumatisme par la psychanalyse

48ème rencontre du Pont Freudien : 18, 19, 20 octobre 2019 avec Sonia CHIRIACO :

  • Conférence : vendredi 18 octobre 2019 à 19h30 : «Le désir foudroyé - Sortir du traumatisme par la psychanalyse»
  • Séminaire théorique : samedi  19 octobre 2019 de 9h30 à 13h : «Rêves en psychanalyse - Quand le réel perce»
  • Séminaire clinique : samedi 19 octobre 2019 de 14h30 à 17h : Présentation de deux cas cliniques par deux cliniciens du Québec, cas qui seront ensuite commentés par Sonia CHIRIACO.
  • Séminaire de lecture : dimanche 20 octobre 2019 de 10h à 13h : Séminaire V Les formations de l'inconscient, de Jacques Lacan, Paris, Seuil, 1998, chapitres 16 et 17, pp. 287-317.

Sonia CHIRIACO est psychanalyste à Paris (AME). Analyste Membre de l'École de la Cause Freudienne (ECF) et de l'Association Mondiale de Psychanalyse (AMP). Elle a été A.E. (Analyste de l'École) de l'ECF (2010-2013). Psychologue clinicienne, DESS de psychologie clinique et pathologique (Université Paris 8). Auteure de nombreux articles et du livre Le désir foudroyé -  Sortir du traumatisme par la psychanalyse, Ed. Navarin Le Champ freudien, 2012.

Lieu de la conférence et des Séminaires : UQAM, Local  DS­-1950. Pavillon J.­-A.­ De Sève (DS), 320 rue Sainte-­Catherine Est. Montréal. Métro Berri­-Uqam.

Cette rencontre du Pont Freudien est en cours d'accréditation à titre d'activité de formation continue en psychothérapie. Le cas échéant, une attestation pour 11 heures de formation continue en psychothérapie sera remise aux participants.

 

Conférence : « Le désir foudroyé - Sortir du traumatisme par la psychanalyse »

Le traumatisme évoque le choc, la blessure et aussi l'angoisse, les cauchemars, les symptômes, le suspens du désir... Comment en sortir ?
La victimologie fait équivaloir traumatisé et victime. Ouvrant une autre perspective, la psychanalyse suppose toujours un sujet derrière la victime, même s’il semble avoir disparu sous le trauma. Plutôt que l’événement lui-même, elle souligne ce que le sujet en fait. Nul autre que lui ne saura mieux dire le réel qu’il a rencontré, imprévisible, brutal, inassimilable. Loin de réduire le sujet à être victime, objet de l’Autre, l’analyse lui permet de cerner son implication dans sa souffrance qui fait énigme. Elle restitue alors au sujet sa part de responsabilité et, par là, son désir. Là est le paradoxe: plus on est capable de porter la charge de son tourment, plus on a de chances de s’en délester. S’arracher au statut social de victime, faire l’hypothèse de l’inconscient, déchiffrer son symptôme requiert une forme de courage. Quelque chose de l’événement traumatique résiste toujours à la symbolisation : le traumatisme constitutif de l’être humain est structurel et comporte une part insoluble. L’intensité d’un trauma ne saurait se mesurer par questionnaire anonyme universel. Sonia Chiriaco illustrera par des cas cliniques combien l’expérience subjective du trauma est toujours singulière et comment l’expérience analytique permet à chacun d’inventer la solution qui lui est propre pour sortir de son impasse.

Conférence introduite par Pierre Lafrenière.

Séminaire théorique : « Rêves en psychanalyse - Quand le réel perce »

En inventant la psychanalyse, Freud s’est adressé au sujet pour lui dire ceci : « Ici, dans le champ du rêve, tu es chez toi. Wo es war, soll Ich werden »1. Lacan relève ainsi l’audace de Freud en soulignant la nouveauté de son entreprise. Faire du rêve la voie royale de l’inconscient n’a pas seulement marqué la psychanalyse pour toujours mais aussi toute notre culture. Qui ne s’est jamais essayé à interpréter ses rêves en suivant l’indication de Freud selon laquelle le rêve est l’accomplissement d’un désir ? Les analysants, quant à eux, découvrent que les rêves eux-mêmes les interprètent ; en leur révélant un sens inédit, ils participent à l’avancée de la cure… et le sens court ainsi jusqu’à se dévider. Les rêves font donc partie intégrante du transfert, ils soutiennent le désir de savoir… mais aussi bien la défense ! C’est que l’inconscient est rebelle, trompeur, et ne connaît pas la contradiction. Certains rêves endorment et d’autres réveillent, signalant un réel, comme Freud l’avait aperçu. Nous nous intéresserons aussi aux rêves de fin d’analyse qui, mieux que d’autres, isolent un hors sens, parfois sous la forme de Witz. Sonia Chiriaco a choisi d’orienter l’abord du rêve par la clinique du sinthome, éclairé par les rêves de fin d’analyse.

1- Lacan J., Le séminaire Livre XI, Les quatre concepts fondamentaux de la psychanalyse, Paris, Seuil, p. 45.

Séminaire de lecture :

Séminaire V Les formations de l'inconscient, de Jacques Lacan, chapitres 16 et 17 : « Les insignes de l'Idéal » et « Les formules du désir », pp. 287-317.

Jacques Lacan, Séminaire V Les formations de l'inconscient, de Jacques Lacan, Paris, Seuil, 1998, chapitres 16 et 17.
Sonia CHIRIACO en fera le commentaire.

Sigmund Freud, « Quelques additifs à l'ensemble de l'interprétation des rêves » (1925), Résultats, idées, problèmes, Tome II, Paris, P.U.F., 1985. pp. 141-152 ; (texte disponible sur Internet).
par Pierre LAFRENIÈRE
(Intervenant psychosocial dans le milieu de la santé mentale, co-fondateur du Pont Freudien).


Informations pratiques :

Conférence : Vendredi 18 octobre 2019 à 19h30 : « Le désir foudroyé - Sortir du traumatisme par la psychanalyse »
Lieu
: UQAM, Local  DS­-1950. Pavillon J.­-A.­ De Sève (DS), 320 rue Sainte-­Catherine Est. Montréal. Métro Berri­-Uqam.
Entrée de la conférence : 15$. Étudiants : 10$.

Séminaires du Champ freudien : Samedi 19 et dimanche 20 octobre 2019 : « Rêves en psychanalyse - Quand le réel perce »

a. Samedi 19 octobre 2019 de 9h30 à 13h : Séminaire théorique : « Rêves en psychanalyse - Quand le réel perce »

b. Samedi 19 octobre 2019 de 14h30 à 17h : Séminaire clinique : Présentation de deux cas cliniques par deux cliniciens du Québec, cas qui seront ensuite commentés par Sonia CHIRIACO.

c. Dimanche dimanche 20 octobre 2019 de 10h à 13h : Séminaire de lecture : Jacques Lacan, Séminaire V Les formations de l'inconscient, chapitres 16 et 17 : « Les insignes de l'Idéal » et « Les formules du désir », pp. 287-317.
Sigmund Freud

Lieu : UQAM, Local  DS­-1950. Pavillon J.­-A.­ De Sève (DS), 320 rue Sainte-­Catherine Est. Montréal. Métro Berri­-Uqam.

Tarif pour l'ensemble de la rencontre (incluant la conférence) :
Préférentiel avant le 18 septembre 2019 :
120 $ plein tarif
60 $ tarif étudiants
À partir du 18 septembre 2019 :
140 $ plein tarif
70 $ tarif étudiants

15 $ (10$ étudiants) pour la conférence seule.

Joindre un chèque à l'ordre du Pont Freudien, 713 avenue Champagneur, Montréal, Qc, H2V 3P9.
Il est possible de s'inscrire sur place.

Cette rencontre du Pont Freudien est en cours d'accréditation à titre d'activité de formation continue en psychothérapie. Le cas échéant, une attestation pour 11 heures de formation continue en psychothérapie sera remise aux participants.

 
Pour nous joindre :

Anne Béraud : anne.beraud [at] pontfreudien.org  514-814-3958.
Ruzanna Hakobyan : rhakobyan [at] gmail.com  514-260-9959
Pierre Lafrenière : plaf1 [at] videotron.ca  514-290-6377
Mercedes Rouault : mercedes.rouault [at] gmail.com 514-616-0477